Une petite prĂ©sentation s’impose !

Mais avant, je vous souhaite la bienvenue !

Lire la suite « Une petite prĂ©sentation s’impose ! »

Publicités

Zoom sur le ThĂ© Blanc

 

Thé Blanc

C’est le thĂ© le moins traitĂ©, il est essentiellement produit dans la province de Fujian. NĂ©anmoins, il a un temps de production trĂšs long (2 Ă  3 jours). Les feuilles s’oxydent naturellement grĂące aux jours de flĂ©trissage. Il existe plusieurs types de thĂ©s composĂ©s de jeunes feuilles et bourgeons possĂ©dant encore le « pekoe » (le duvet) et des thĂ©s avec de grandes feuilles et une oxydation plus poussĂ©e.  Lire la suite « Zoom sur le ThĂ© Blanc »

Zoom sur le ThĂ© Pu’er (ou Pu-erh)

e893b95e-5c15-4342-931d-72ca2af97464

Ce thĂ© portant le nom de sa ville d’origine, Pu’er, dans la province de Yunnan au Sud-Ouest de la Chine. C’est un thĂ© post-fermentĂ©, c’est-Ă -dire, que mĂȘme aprĂšs la torrĂ©faction, il va continuer de produire des arĂŽmes qui vont se complexifier avec l’Ăąge. Le thĂ© vieilli alors plusieurs annĂ©es avant d’ĂȘtre vendu. L’on peut le consommĂ© au fur et Ă  mesure des annĂ©es, il viendra Ă  changer de goĂ»t. C’est ce qui intĂ©resse le plus les amateurs. Il peut ĂȘtre prĂ©sentĂ© en galette mais aussi en vrac.

Lire la suite « Zoom sur le ThĂ© Pu’er (ou Pu-erh) »

D’oĂč vient le thĂ© ?

1200px-Camellia_sinensis_-_Köhler–s_Medizinal-Pflanzen-025

Il vient d’un arbuste Ă  feuilles et fleurs qui se nomme Camellia sinensis appelé plus familiĂšrement le thĂ©ier. Il en existe deux variĂ©tĂ©s principales: la Camellia sinensis sinensis (thĂ©s vifs aux thĂ©s maltĂ©s) et le Camellia sinensis assamica (thĂ©s herbacĂ©s aux thĂ©s maltĂ©s). On utilise toutes les parties de la plante, du bourgeon Ă  la fleur en passant aux feuilles:

  • Les fleurs peuvent produire des graines, contenu dans des cosses. Ces graines sont Ă©crasĂ©es et servent pour obtenir de l’huile de thĂ©.
  • Les feuilles et bourgeons servent Ă  prĂ©parer les ThĂ©s Verts et les ThĂ©s Blancs.
  • Les feuilles qui ont atteintes la maturitĂ©, c’est-Ă -dire que les feuilles est brillantes et leurs bords sont dĂ©coupĂ©s en dents de scie sont utilisĂ©es pour le Oolong. = si la feuille est couverte d’un fin duvet, le « pekoe », c’est que c’est un thĂ© de bonne qualitĂ©.

Lire la suite « D’oĂč vient le thĂ© ? »